Attentat de Nice : la Sdat réclame la destruction des images du 14 juillet

le , mis à jour le
5
Une voiture de police devant l'entrée de la promenade des Anglais. 
Une voiture de police devant l'entrée de la promenade des Anglais. 

Nouveau rebondissement dans la polémique sur le dispositif de sécurité déployé à Nice. Selon Le Figaro, une réquisition judiciaire émanant de la sous-direction antiterroriste a été envoyée au centre de supervision urbain de la ville de Nice leur demandant d'effacer l'intégralité de vingt-quatre heures d'images provenant de six caméras différentes, « mais aussi de toutes les scènes depuis le début de l'attentat ayant eu lieu sur la promenade des Anglais dans la nuit du 14 juillet », souligne le quotidien. Interrogé par Le Figaro, un agent du centre souligne que « c'est la première fois que l'on demande [aux agents] de détruire des preuves ». Comme le rapporte le quotidien, le parquet de Paris justifie cette décision : « Cela a été fait dans ce cas précis pour éviter la diffusion non contrôlée et non maîtrisée de ces images. »

Voilà qui ne va pas arranger la situation, en butte depuis l'attentat à des critiques virulentes, de la droite d'abord, puis de la presse. Ce jeudi matin, 

Libération avait accusé le ministère de l'Intérieur d'avoir menti. Bernard Cazeneuve a publié un communiqué de presse démentant les propos du quotidien. Pour tenter de couper court aux attaques, le ministre de l'Intérieur avait annoncé saisir l'Inspection générale de la police nationale d'une « évaluation technique du dispositif de sécurité et d'ordre public » en place à Nice le soir du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • acharbi1 il y a 10 mois

    Oui un état de droit pour les térroristes !!!!!

  • M7166371 il y a 10 mois

    c'est ça l'état de droit !!!

  • frk987 il y a 10 mois

    Effaçons vite les preuves de l'incompétence des uns et des autres.

  • pichou59 il y a 10 mois

    la dictature?

  • frk987 il y a 10 mois

    La semaine prochaine on saura tout nous dit Cazevide, il se moque de qui ??? il faut souvent 2 ou 3 ans d'enquête sur un crash aérien, mais là en une semaine, vous saurez que l'Etat est innocent, que la faute c'est à la Région, je ne parle même pas de la municipalité puisqu'Estrosi cumule les fonctions de fait.