Attentat de Nice : Franck, l'homme au scooter "prêt à mourir" pour arrêter le camion

le
1
L'attentat au camion a fait 84 morts et plusieurs centaines de blessés sur la promenade des Anglais, à Nice, le 14 juillet.
L'attentat au camion a fait 84 morts et plusieurs centaines de blessés sur la promenade des Anglais, à Nice, le 14 juillet.

Jeudi 14 juillet, aux alentours de 23 heures. Nice vient de tirer le feu d'artifice pour la fête nationale. L'événement tourne au drame quand un camion dévale la promenade des Anglais en partie piétonne et bondée. Le 19 tonnes fait un carnage : 84 morts et des centaines de blessés. Des images du drame circulent rapidement et, très vite, un motard attire l'attention. Il parvient à s'accrocher au camion conduit par Mohamed Lahouaiej Bouhlel et tente un geste aussi inconsidéré que courageux : essayer de freiner la course de ce véhicule de la mort. Alors que beaucoup pensaient que ce héros anonyme était mort, Franck témoigne dans le quotidien Nice-Matin.

Tout a commencé par un retard. « On a pris la promenade au niveau des Bosquets. On avançait tranquillement. En fait, je voulais aller au feu d'artifice, mais on est partis trop tard. Alors j'ai dit à ma femme ce n'est pas grave, allons manger une glace sur le cours Saleya? Je me revois passer le carrefour de Magnan, tout allait bien. On croisait les gens qui commençaient à rentrer chez eux », se souvient cet homme près de la cinquantaine qui porte encore les stigmates de son acte. Accompagné de sa femme, il entend des cris et voit la foule courir « dans tous les sens ». Franck voit le camion. « Il m'a doublé à fond. Il roulait sur le trottoir. J'ai en tête les images des corps qui volaient de partout. J'ai tout de suite...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phch il y a 5 mois

    Bravo ! Franck .