Attentat de Nice : Cazeneuve se défend face aux attaques de la droite et du FN

le , mis à jour à 11:17
3
Attentat de Nice : Cazeneuve se défend face aux attaques de la droite et du FN
Attentat de Nice : Cazeneuve se défend face aux attaques de la droite et du FN

Face à l'opposition, qui, sans attendre la fin du deuil national, accuse le gouvernement de n'avoir pas tout fait pour contrer le terrorisme sur le sol français, plusieurs ministres, dont celui de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ont farouchement défendu leur bilan.

 

« Tout ce qui aurait dû être fait depuis dix-huit mois ne l'a pas été », assénait dimanche soir l'ex-président de la République Nicolas Sarkozy sur TF1. Quelques heures plus tôt, le président de la région Paca Christian Estrosi (LR) dénonçait un « mensonge d'État » au sujet du nombre de policiers nationaux mobilisés jeudi soir à Nice.

 

La veille, la présidente du FN Marine Le Pen avait dénoncé les « carences gravissimes de l’État ».

 

« Il n'y a pas eu de respect par un certain nombre d'acteurs de la classe politique de la période de deuil », « immédiatement des polémiques sont survenues qui personnellement m'ont beaucoup attristé et choqué », a estimé Bernard Cazeneuve sur RTL.

 

Jugeant les polémiques « indignes dans le contexte », le ministre de l'Intérieur a fait un bilan de la « mobilisation exceptionnelle » sur le front du terrorisme. Depuis le début de l'année, selon lui, il a été procédé à 160 arrestations. Et depuis mai, ce sont « 40 individus en lien avec des groupes terroristes susceptibles de frapper le territoire national » qui ont été interceptés.

 

 

Avant 2012, sous l'égide de Nicolas Sarkozy, « 12 000 postes avaient été supprimés dans la police, le renseignement territorial supprimé, (...) le nombre de militaires avait été très largement diminué », a énuméré sur Europe 1 le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen. « Nous sommes partis de forces complètement atrophiées et nous les avons remobilisées et réorganisées. Nous avons fait voter trois lois antiterroristes, deux lois sur le renseignement », a-t-il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • oban07 il y a 6 mois

    et ça n'est certainement sur les plateaux de télé que défendez le mieux vos concitoyens

  • oban07 il y a 6 mois

    arrêtez de parler Monsieur , soyez digne et présentez votre démission

  • M1903733 il y a 6 mois

    Il peut se défendre, ses résultats sont là comme tous les résultats dans tous les domaines pour ce gouvernement.