Attentat de New York : après Guantanamo, Trump réclame la peine de mort pour le suspect

le
1
Attentat de New York : après Guantanamo, Trump réclame la peine de mort pour le suspect
Attentat de New York : après Guantanamo, Trump réclame la peine de mort pour le suspect

«Il devrait être condamné à mort !» Comme à son habitude, le président américain ne fait pas dans la demi-mesure. Sur son compte Twitter, c'est la peine capitale que Donald Trump réclame ce jeudi - en lettres majuscules - pour l'auteur de l'attentat perpétré mardi à New York, en plein Manhattan. Au risque d'interférer dans le futur procès du terroriste présumé et de lui donner des arguments pour faire appel d'une probable condamnation. Au delà de l'imprudence, les déclarations de Trump mettent en exergue son inconstance et la tension qui plane actuellement autour de lui. La veille, le président américain avait en effet appelé de ses voeux une autre peine possible pour Sayfullo Saipov, qu'il avait qualifié d'«animal». Fervent opposant à la fermeture de Guantanamo voulue par son prédécesseur, Barack Obama, le président américain avait préféré évoquer la possibilité d'envoyer le terroriste dans le camp de détention, situé sur une base navale de Cuba. Il avait également demandé l'arrêt immédiat du programme d'octroi de visas par loterie dont l'Ouzbek aurait bénéficié.Trump sur tous les frontsCe que Donald Trump a appris du suspect mercredi lui a visiblement fait durcir son discours : « Le terroriste de New York était heureux car il a demandé à accrocher le drapeau de l'Etat islamique dans sa chambre d'hôpital. Il a tué 8 personnes et fait 12 blessés graves», a-t-il fait remarquer sur son réseau social favori. Le procureur de Manhattan, Joon Kim, a lui-même évoqué une procédure qui permettrait de requérir la peine de mort. La parole du président est toutefois différente. Il pourrait être accusé de vouloir intervenir dans la justice. Un argument dont pourraient se saisir plus tard les avocats du terroriste. NYC terrorist was happy as he asked to hang ISIS flag in his hospital room. He killed 8 people, badly injured 12. SHOULD GET DEATH PENALTY!— Donald J. Trump ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • glitzy il y a un mois

    Aucun président avant lui n'aurait dit cela par respect pour la séparation des pouvoirs (et parce que cela ne sert à rien, le procureur sera du même avis de toute façon). Bon, ça va avec le reste....