Attentat de Moscou : la piste des rebelles caucasiens

le
0
VIDÉO - L'attaque qui a fait 35 morts lundi dans le principal aéroport russe pourrait être l'oeuvre d'une femme kamikaze. Dmitri Medvedev s'en prend à la direction de l'aéroport.

«L'Emirat du Caucase» en ligne de mire. Au lendemain de l'attaque à l'aéroport de Moscou-Domodedovo (35 morts selon le dernier bilan), les enquêteurs russes estiment que l'attentat a probablement été commis par une femme kamikaze accompagnée d'un complice. Un mode opératoire «habituel» pour les rebelles du Caucase du Nord.

«L'explosion a eu lieu au moment où la terroriste présumée a ouvert son sac. Elle était accompagnée d'un homme, qui se trouvait à ses côtés et a eu la tête arrachée par l'explosion», a déclaré une source policière citée par l'agence officielle russe RIA Novosti. La bombe a pu exploser de manière prématurée alors que les auteurs de l'attentat prévoyaient de la laisser dans la salle, mais elle a aussi pu être «déclenchée à distance», a estimé cette source. Une autre source policière avait affirmé lundi que la tête d'un auteur présumé de l'attentat, «un homme de type arabe âgé de 30-35 ans», avait été trouvée sur les li

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant