Attentat de Gaziantep, en Turquie : un kamikaze de 12 à 14 ans, selon Erdogan

le , mis à jour à 15:06
0
Attentat de Gaziantep, en Turquie : un kamikaze de 12 à 14 ans, selon Erdogan
Attentat de Gaziantep, en Turquie : un kamikaze de 12 à 14 ans, selon Erdogan

L'attentat le plus sanglant de l'année. Une explosion a fait plusieurs dizaines de victimes en plein mariage dans le sud-est de la Turquie. Le bilan est lourd, alors que le pays subit depuis plusieurs semaines une vague d'attaques sanglantes non loin de sa frontière syrienne, dont quatre attentats à quelques heures d'intervales vendredi. Que s'est-il passé le soir du 20 août à Gazantiep ?  

 

Le dernier bilan fait état de 51 morts et 94 blessés

Dans la nuit de samedi à dimanche à Gazantiep, un attentat à la bombe a fauché la vie de 51 personnes et blessé une centaine d'autres durant une cérémonie de mariage, selon un bilan établi dimanche après-midi par le président turc Erdogan. Cela en fait l'attentat le plus meurtrier de l'année, plus que les 45 morts du triple-attentat contre l'aéroport d'Istanbul fin juin, et le second le plus sanglant depuis 20 ans, après la centaine de morts de l'attentat d'Ankara fin 2015. Les autorités indiquent que l'explosion, peut-être le fait d'un kamikaze, est survenue à 22h50 heure locale (21h50 heure française). 

 

Lors d'une allocution télévisée, Erdogan a assuré que l'explosion a été le fait d'un enfant-kamikaze âgé de 12 à 14 ans «qui soit s'est fait exploser, soit portait des explosifs actionnés à distance».  

 

\ud83d\udd34First photo from the terror attack in #Gaziantep,#Turkey

\ud83d\udcf8https://t.co/N7TXGm3kXe pic.twitter.com/gWcbAVJ18V

— Mete Sohtaoğlu (@metesohtaoglu) 20 août 2016

 

Des photos montrent des corps recouverts de draps blancs jonchant les rues de cette ville située à la frontière syrienne. Les télévisions ont montré des ballets d'ambulances arrivant sur les lieux pour prendre en charge les blessés et les proches des victimes.

 

Une ville à forte population kurde à deux pas de la Syrie

Un responsable turc a indiqué que «la cérémonie de mariage se déroulait en plein ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant