Attentat de Boston : «La société américaine a besoin de mettre en avant des figures positives»

le
0
Attentat de Boston : «La société américaine a besoin de mettre en avant des figures positives»
Attentat de Boston : «La société américaine a besoin de mettre en avant des figures positives»
Docteur en histoire, Simon Grivet, 35 ans, est rattaché au laboratoire Mondes américains : sociétés, circulations, pouvoirs (Mascipo) de l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).
Pourquoi l'Amérique se fabrique-t-elle des héros ?
SIMON GRIVET. Après chaque événement dramatique, la société américaine a besoin de faire corps et de mettre en avant des figures positives. L'héroïsation du quotidien fonctionne à plein. C'est une société qui croit en l'individu qui peut faire la différence. Dans le pays des comics (bandes dessinées de super-héros) et des blockbuster (films à gros succès), ce n'est pas nouveau.
Les médias jouent-ils un rôle dans l'exacerbation de ce phénomène ?
Tout à fait. La fabrique de l'information passe par la personnalisation à outrance, surtout dans un contexte très concurrentiel. Les journaux télévisés racontent des histoires, celles des héros mais aussi celles des victimes. C'est encore plus fort après cet attentat de Boston qu'aucune piste ne s'est encore dégagée dans l'enquête. Tant qu'il n'y a pas de grain à moudre sur d'éventuels suspects, on fabrique des stars. Ce phénomène médiatique fonctionne aussi dans le champ politique. C'est le règne du storytelling (NDLR : méthode de communication qui vise à fabriquer des récits).
La construction de ces héros contribue-t-elle à souder l'Amérique ?
Oui. Depuis le 11 septembre, la nation américaine a le souci d'afficher son unité après un gros choc. Les Etats-Unis traversent actuellement une période très difficile en terme d'affontements politiques : que ce soit pour le budget ou le contrôle des armes, le Congrès est dans l'impasse. Dans un tel contexte, mais aussi dans une société très décentralisée, les Américains se fait du bien en mettant en avant ces héros qui transcendent les différences.
Quel est l'impact de cet attentat ?
Il est très fort. C'est la première fois...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant