Attentat dans une mosquée chiite de Kaboul, au moins 32 morts

le , mis à jour à 18:54
0
 (Actualisé avec bilan et revendication) 
    KABOUL, 21 novembre (Reuters) - Un attentat suicide a été 
commis lundi dans une mosquée chiite de Kaboul tuant une 
trentaine de personnes et en blessant plusieurs dizaines 
d'autres, ont annoncé les autorités. 
    La responsabilité de l'attaque a été revendiquée par 
l'organisation Etat islamique (EI) dans un communiqué diffusé 
par son agence de presse Amak. 
    Selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, 
l'assaillant est entré dans la mosquée Baqir ul Olum en pleine 
cérémonie de l'Arbaïne, rituel chiite marquant la fin d'une 
période de deuil de 40 jours pour la mort au VIIe siècle de 
l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet. 
    "J'ai vu des gens couverts de sang", a déclaré un rescapé à 
la chaîne Ariana Television. Selon lui, 40 morts et 80 blessés 
ont été sortis des décombres avant l'arrivée des services de 
secours. 
    Selon le chef de la police judiciaire de Kaboul, au moins 27 
personnes ont été tuées et 35 autres blessées. De leur côté, les 
Nations unies avancent un bilan de 32 tués et plus de 50 
blessés, dont de nombreux enfants. 
    Le chef de l'exécutif gouvernemental, Abdullah Abdullah, a 
condamné l'attaque tout en mettant le pays en garde contre le 
risque de division. "Cette attaque a visé des civils innocents, 
y compris des enfants, dans un lieu sacré. C'est un crime de 
guerre et un acte commis contre l'Islam et l'humanité", a-t-il 
déclaré sur son compte Twitter. 
    En juillet, plus de 80 personnes ont péri dans une attaque 
commise lors d'un rassemblement de chiites appartenant à la 
minorité Hazara. L'organisation Etat islamique avait revendiqué 
l'attentat.   
 
 (Mirwais Harooni, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant