Attentat d'Ankara-Erdogan accuse l'EI, les Kurdes et la Syrie

le
1

ISTANBUL, 22 octobre (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé jeudi que le double attentat suicide qui a fait plus de 100 morts il y a douze jours à Ankara impliquait l'Etat islamique (EI), les rebelles kurdes et la police secrète syrienne. Les autorités turques ont identifié l'un des deux kamikazes comme étant Yunus Emre Alagoz, a annoncé lundi l'agence anatolienne de presse. Alagoz est soupçonné d'avoir appartenu à une cellule locale de l'Etat islamique dans la ville d'Adiyaman dans le sud-est de la Turquie, ont précisé des responsables turcs. (Humeura Pamuk; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le jeudi 22 oct 2015 à 14:40

    C'est la faute de tout le monde sauf lui, on croirait entendre le gouvernement de la République socialiste française à part qu'il n'accuse pas aussi Sarko. Le gouvernement Turc comme celui de FH on le sait, est exemplaire !