Attentat contre une mosquée chiite en Arabie saoudite

le
0
 (Bilan actualisé) 
    DUBAI, 29 janvier (Reuters) - L'attaque d'une mosquée chiite 
vendredi dans l'est de l'Arabie saoudite a fait au moins quatre 
morts et une vingtaine de blessés, selon un bilan officiel 
communiqué par le ministère de l'Intérieur du royaume. 
    La mosquée de l'imam Rida située à Mahasen, dans la province 
pétrolifère de l'Est (Ach Charkiya), a débuté par un attentat 
suicide suivi d'une fusillade. 
    L'attentat n'a pas été revendiqué mais ressemble à de 
précédentes attaques menées par les djihadistes sunnites de 
l'organisation Etat islamique (EI) dont le chef, Abou Bakr al 
Baghdadi, a récemment appelé à frapper le royaume saoudien. 
    La localité de Mahasen se trouve dans un district peuplé de 
chiites et de sunnites. La compagnie pétrolière Aramco y possède 
des installations. 
    Le ministère saoudien de l'Intérieur a précisé que les 
forces de sécurité avaient empêché deux kamikazes d'entrer dans 
la mosquée. Le premier s'est fait exploser, tuant quatre 
personnes; le second a été arrêté par les forces de sécurité 
après une fusillade. 
    Selon des témoins, quelque 200 fidèles se trouvaient à 
l'intérieur de la mosquée au moment de l'attaque. Ils ont 
expliqué qu'un des assaillants avait actionné sa charge dans la 
cour de la mosquée. L'autre est entré dans le bâtiment mais a 
été maîtrisé par des jeunes fidèles et remis à la police. 
    Un autre témoin a fait état d'un troisième assaillant qui 
aurait réussi à prendre la fuite. 
 
 (Sami Aboudi avec Omar Fahmy au Caire; Danielle Rouquié et 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant