Attentat contre un hôpital près de Syrte en Libye, trois tués

le
0
    TRIPOLI, 12 juin (Reuters) - Trois personnes ont été tuées 
et sept autres blessées dans l'attaque d'un kamikaze qui a 
déclenché une bombe dans un hôpital de campagne des forces en 
lutte contre le groupe Etat islamique (EI) près de son fief de 
Syrte en Libye. 
    L'attaque a provoqué des dégâts importants dans l'hôpital 
qui se trouvait à environ 50 km de la ligne de front, précise 
une source au sein des services de sécurité. 
    Deux autres attaques ont été menées contre des troupes 
occupant des positions près du centre de Syrte sans faire de 
victimes. 
    Les brigades, qui soutiennent le gouvernement d'union 
libyen, ont accompli de rapides avancées dans leur offensive 
contre l'EI au cours du mois écoulé. Elles ont pénétré dans la 
ville de Syrte cette semaine et entamé une guérilla urbaine avec 
les combattants djihadistes. 
    Ces brigades, principalement composées de combattants 
originaires de la ville de Misrata dans l'ouest du pays, doivent 
faire face à des kamikazes, des tireurs embusqués et des mines. 
    Au moins 120 membres de ces brigades ont été tués et plus de 
500 blessés, selon des sources sécuritaires et hospitalières. 
     
 
 (Ahmed Elumami; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant