Attentat contre un autocar d'Israéliens en Bulgarie, six morts

le
0
ATTENTAT EN BULGARIE CONTRE UN BUS TRANSPORTANT DES ISRAÉLIENS
ATTENTAT EN BULGARIE CONTRE UN BUS TRANSPORTANT DES ISRAÉLIENS

par Stoyan Nenov

BURGAS, Bulgarie (Reuters) - Six personnes ont été tuées mercredi dans un attentat contre un autocar de touristes israéliens à l'aéroport de Burgas en Bulgarie, et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé Téhéran d'en être responsable, promettant à cet égard une riposte musclée contre la "terreur iranienne".

Les touristes venaient d'arriver d'Israël à bord d'un vol charter, pour des vacances au bord de la mer Noire, et se trouvaient encore sur le parking de l'aéroport lorsque l'explosion a dévasté le véhicule.

"Nous avons entendu une très puissante explosion. Le car était plein d'adultes et d'enfants. Il y avait de la chair et du sang partout", a déclaré un témoin bulgare à la chaîne de télévision TV7. "J'ai vu un autre car prendre feu, après l'explosion du premier car. C'était le chaos".

"L'explosion est due à une bombe à bord de l'autocar", a dit le chef de la diplomatie bulgare, Nikolaï Mladenov.

Le maire de Burgas, ville portuaire de 200.000 habitants au bord de la mer Noire, a déclaré que l'autobus avait à son bord 47 touristes israéliens.

Le ministère bulgare des Affaires étrangères a fait état de six morts, dont une personne ayant succombé à ses blessures à l'hôpital. Trente-deux personnes ont été hospitalisées, dont trois dans une unité de soins intensifs.

Israël a évoqué un bilan de sept morts.

La police bulgare a refusé de divulguer la nationalité des victimes. Une chaîne de télévision bulgare a émis l'hypothèse qu'un Bulgare soit mort.

Cette explosion est survenue le jour même du 18e anniversaire d'un attentat à la bombe contre le siège de la principale organisation juive d'Argentine, commis par un kamikaze membre du Hezbollah, organisation libanaise soutenue par l'Iran. Cet attentat avait fait 85 morts.

RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ

Pour Benjamin Netanyahu, "tous les éléments convergent vers l'Iran. Au cours des derniers mois, nous avons assisté à des tentatives iraniennes pour s'en prendre à des Israéliens en Thaïlande, en Inde, en Géorgie, au Kenya, à Chypre et en d'autres endroits".

"Dix-huit ans exactement après l'explosion au centre de la communauté juive en Argentine, la terreur meurtrière de l'Iran continue de viser des innocents. Il s'agit d'une offensive terroriste iranienne qui se propage à travers le monde entier. Israël réagira avec force à la terreur iranienne", a-t-il averti.

L'explosion à Burgas n'a pas été mentionnée par les médias iraniens et Téhéran n'a pas réagi pour le moment aux accusations de Benjamin Netanyahu.

A Washington, Barack Obama a vivement condamné l'attentat de Burgas et a personnellement téléphoné au Premier ministre israélien. "Les Etats-Unis seront aux côtés de leurs alliés et apporteront toute aide nécessaire à l'identification des auteurs de l'attentat et à leur traduction devant la justice", a déclaré le président américain, en jugeant l'attentat "absolument monstrueux".

L'aéroport a été fermé après l'explosion et les vols ont été déroutés vers l'aéroport de Varna, dans le nord-est du pays.

Les autorités bulgares ont relevé le niveau de sécurité dans tous les aéroports du pays, de même que dans les gares routières et ferroviaires. Yordanka Fandakova, maire de Sofia, a relevé le niveau d'alerte dans tous les lieux publics liés à la communauté juive de la capitale.

Avec Tsvetelia Tsolova à Sofia, Ori Lewis à Jérusalem, Benjamin Massot, Eric Faye et Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant