Attentat contre les rebelles houthis au Yémen

le
0

(Actualisé avec attentat à la voiture piégée) SANAA, 28 septembre (Reuters) - Un attentat à la voiture piégée a fait de nombreuses victimes dimanche devant un hôpital utilisé par les rebelles chiites houthis dans la province yéménite de Marib, à l'est de la capitale Sanaa, a-t-on appris de sources tribales. Aucun bilan précis n'a pu être fourni dans l'immédiat. Des centaines de personnes ont par ailleurs manifesté à Sanaa pour exiger le départ des miliciens chiites qui contrôlent la capitale depuis une semaine et refusent de se retirer malgré un accord signé avec le gouvernement. Les manifestants ont scandé des slogans dénonçant la "faiblesse" du président Abd-Rabbou Mansour Hadi face aux rebelles. Les miliciens houthis, qui patrouillent dans les rues et occupent les principaux carrefours de la capitale, ne sont pas intervenus. Samedi, alors qu'ils cherchaient à pénétrer dans la résidence du chef des services de renseignement yéménites, une fusillade a fait trois morts, un soldat et deux miliciens houthis, et une quinzaine de blessés. Les rebelles chiites ont signé le 21 septembre un accord avec les autres forces politiques du pays en vue de former un gouvernement plus représentatif. ID:nL6N0RM0VV (Mohammed Ghobari, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant