Attentat contre des casques bleus en RDC, une enfant tuée

le
0
    KINSHASA, 8 novembre (Reuters) - Un attentat à la bombe 
visant des casques bleus à Goma, dans l'est de la République 
démocratique du Congo (RDC), a provoqué la mort d'une enfant et 
a blessé 32 soldats indiens mardi, a annoncé la Monusco, la 
mission de l'Onu dans le pays. 
    Selon le gouverneur de la province, une fillette de huit ans 
et un casque bleu ont été tués. Selon un imam qui a été témoin 
de l'attaque, ce sont trois soldats qui ont péri, information 
non confirmée par la Monusco. 
    La bombe de fabrication artisanale a explosé alors que les 
casques bleus effectuaient une patrouille matinale. Cinq soldats 
seraient dans un état grave, précise la mission de l'Onu. 
    Environ 18.000 casques bleus sont stationnés en RDC où 
plusieurs dizaines de groupes armés continuent d'opérer après 
une série de conflits régionaux entre 1996 et 2003. 
 
 (Aaron Ross et Kenny Katombe; Pierre Sérisier pour le service 
français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant