Attentat contre "Charlie Hebdo" : le gérant de CTD retenu en otage par les frères Kouachi

le
0
Aux abords de la zone artisanale de Dammartin-en-Goële, où les terroristes se sont retranchés avec un otage.
Aux abords de la zone artisanale de Dammartin-en-Goële, où les terroristes se sont retranchés avec un otage.

La personne retenue en otage par les frères Kouachi, retranchés dans une entreprise de la zone artisanale de Dammartin-en-Goële, est le gérant de CTD, une entreprise d'impression. Le témoin, un représentant de machines d'impression de la marque Ricoh, a raconté ce matin très tôt ce qu'il a vu, sans encore comprendre ce dont il était témoin, au patron de l'entreprise qui se trouvait à quelques kilomètres de là. Le Point a pu recueillir le témoignage de ce patron, encore sous le choc : "On n'a pas compris sur le moment. D'abord parce que l'on ne savait pas. Le commercial est venu prendre un café, il est parti et c'est juste après qu'on a su, par la presse. Il venait de Dammartin, est passé chez moi, on est à 10 minutes. Il était 8 h 15, 8 h 30, il m'a dit : Il vient de m'arriver un truc bizarre." "Va-t-en tout de suite, ça va pas bien"Il a vu un homme armé, il a cru que c'était la BAC, la police spéciale, comme ils étaient à Villers-Cotterêts, il a pensé qu'ils cherchaient dans le coin. Mais on ne savait pas à ce moment-là que c'étaient les lascars recherchés. Ce qu'il a vu, quand il est rentré, il a vu le patron qui lui a dit : Va-t-en tout de suite, ça va pas bien. Et puis il a vu un homme derrière qui a chopé le patron pour aller fermer le portail de l'intérieur. Il a dit au commercial de partir. Je ne sais pas s'il a vu le visage de l'homme, s'il avait une cagoule ou quoi, j'en sais rien. Le commercial était...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant