Attentat chez "Charlie Hebdo" : la classe politique horrifiée

le
1
Alain Juppé a twitté sa consternation après les attentats à Charlie Hebdo.
Alain Juppé a twitté sa consternation après les attentats à Charlie Hebdo.

De nombreux hommes politiques se sont exprimés, notamment sur le réseau social Twitter, après l'attentat qui a eu lieu à Charlie Hebdo. Revue des réactions. François Hollande, devant la rédaction du journal : "C'est un acte d'une exceptionnelle barbarie commis contre un journal, qui représente l'expression de la liberté. Ces journalistes avaient toujours montré qu'ils voulaient agir pour défendre leurs idées et pour avoir cette liberté. Il y avait également des policiers pour les protéger. Ceux-là, journalistes, policiers, ont été lâchement assassinés. Il y a au moment où je m'exprime onze personnes qui sont mortes, quatre blessées grièvement. Il y a 40 personnes qui sont maintenant protégées et qui sont sauves. Nous aurons dans quelques heures le bilan exact. À 14 heures, je réunirai les ministres. Nous devons assurer la protection des gens contre ces barbares. Nous avons engagé le plan Vigipirate attentats. Les auteurs seront pourchassés aussi longtemps que nécessaire pour qu'ils soient poursuivis devant les juges et condamnés. C'est un attentat terroriste, cela ne fait pas de doute. Par rapport à un journal qui avait été plusieurs fois menacé et qui était protégé, il faut faire bloc. Montrer que nous sommes un pays uni. Il faut réagir comme il convient, avec fermeté, avec le souci de l'unité nationale. Telle sera ma volonté les prochains jours et les prochaines semaines. J'aurai une fois encore à parler...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cmoineau le mercredi 7 jan 2015 à 15:18

    Attentat chez "Charlie Hebdo" : la classe politique horrifiée: c'est gràce à eux si nous en somme là.