Attentat Bamako: "des cibles confuses", selon Pierre Boilley

le
0

Un Français, un Belge et trois Maliens ont été abattus dans la nuit de vendredi à samedi dans un restaurant en plein coeur de Bamako. Pour Pierre Boilley, directeur de l'Institut des mondes africains (IMAF), difficile d'y voir clair derrière cette attaque terroriste aux "cibles confuses".Durée: 01:34

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant