Attentat avec prise d'otages contre une villa en Corse

le
0
Attentat avec prise d'otages contre une villa en Corse
Attentat avec prise d'otages contre une villa en Corse

AJACCIO (Reuters) - Un commando de trois hommes cagoulés a fait sauter à l'explosif, lundi en plein jour, une villa de Bonifacio (Corse-du-Sud) après avoir maîtrisé les quatre occupants et les avoir brièvement séquestrés, a-t-on appris à la préfecture.

Ce type d'action est courant sur l'île mais il se produit d'habitude la nuit. La villa appartient à un banquier parisien. L'action survient alors que des autorisations de constructions de lotissement très critiquées localement car concernant le littoral ont été obtenues après une bataille judiciaire.

Il n'y a pas eu de revendication dans l'immédiat. Coutumier de ces actions, le Front de libération nationale de la Corse (FLNC) a revendiqué début juin une trentaine d'attentats à l'explosif commis en mai sur l'île contre des résidences appartenant à des "continentaux" ou à des étrangers.

Le FLNC, qui dit avoir unifié les mouvances clandestines, a relancé la violence politique apparue dans les années 1970 sur l'île et jamais vraiment interrompue depuis, avec ces derniers mois une série d'attentats et une "nuit bleue" du 10 au 11 mai.

Le FLNC prétend par ces actions s'en prendre à la "spéculation" qui serait une "menace pour le peuple corse" car, à ses yeux, l'afflux de "continentaux" ou d'étrangers sur l'île mettrait en péril ce qu'il perçoit comme les seuls Corses authentiques.

Roger Nicoli, avec Thierry Lévêque à Paris, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant