Attentat à la voiture piégée à Kamichli, en Syrie

le
0
    BEYROUTH, 14 mai (Reuters) - Deux personnes ont été tuées 
samedi dans le nord-est de la Syrie par l'explosion d'une 
voiture piégée à Kamichli, ville majoritairement contrôlée par 
les forces kurdes, a déclaré un responsable kurde.  
    Selon les médias officiels syriens, l'explosion a fait cinq 
morts.  
    "A 16h00, un homme a conduit une jeep dans une station de 
lavage à l'entrée de Kamichli (...). Cinq minutes après son 
départ, la voiture a explosé, faisant deux morts", a déclaré le 
porte-parole des forces de sécurité intérieure kurdes (Asayich), 
Abdallah Saadoun.  
    L'une des victimes est un employé de la station, l'autre un 
milicien kurde des YPG (Unités de protection du peuple) qui se 
trouvait à proximité, a précisé Abdallah Saadoun. 
    Les YPG contrôlent de vastes territoires dans le nord-est de 
la Syrie, dont la majeure partie du gouvernorat de Hassaké, où 
se trouve Kamichli.  
    L'armée syrienne tient encore quelques quartiers de cette 
ville, dont le centre et l'aéroport.    
    Il y a deux semaines, un attentat suicide à un checkpoint de 
Kamichli a coûté la vie à six Asayich.   
 
 (Lisa Barrington, avec Rodi Said à Hassaké; Jean-Stéphane 
Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant