Attentat à Istanbul : "Pendant 45 minutes, nous étions des cibles faciles"

le , mis à jour le
0
L'attentat à l'aéroport international d'Istanbul rappelle celui qui a eu lieu à Bruxelles en mars.
L'attentat à l'aéroport international d'Istanbul rappelle celui qui a eu lieu à Bruxelles en mars.

Mardi soir, la Turquie a vécu un nouveau cauchemar. Un triple attentat-suicide s'est déroulé à l'aéroport international d'Istanbul-Atatürk faisant au moins 41 morts et 239 blessés, selon les dernières estimations. Plusieurs rescapés racontent aujourd'hui dans différents médias les scènes terrifiantes qui se sont déroulées sous leurs yeux. Des récits qui ravivent le souvenir des récents attentats de Paris et de Bruxelles.

« Nous étions face à face avec l'assaillant quand il arrosait »

Le journaliste irakien Steven Nabil a survécu à l'attaque. Il raconte sur son compte Twitter qu'il revenait de sa lune de miel, au moment de l'attentat. En transit à l'aéroport Atatürk, il devait regagner New York. « Nous venons de quitter l'aéroport. Ma femme a été blessée dans l'attaque. Nous étions face à face avec l'assaillant quand il arrosait. »

Sa femme était assise dans un café, tandis qu'il était parti chercher à manger à un autre étage. « Quand j'ai entendu les coups de feu, j'ai descendu en courant les escaliers pour revenir vers elle, écrit-il. La zone était déserte et le terroriste tirait dans notre direction. » « J'ai pris ma femme par le bras et je l'ai tirée vers un salon de coiffure où nous sommes entrés de force. Nous attendions, terrorisés, alors qu'il tirait devant la boutique. Nous nous en sommes sortis de justesse. » Il explique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant