Attaques suicides de l'EI à la frontière irako-jordanienne

le
0

(Actualisé avec communiqué de l'EI, nationalité des kamikazes) BAGDAD/AMMAN, 25 avril (Reuters) - Trois kamikazes au volant de voitures piégées ont attaqué samedi le poste-frontière de Toureibil, entre l'Irak et la Jordanie, tuant au moins quatre gardes-frontières et en blessant 18 autres, a-t-on appris de source policière irakienne. Cette attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), rapporte l'organisation SITE, qui surveille l'activité des mouvements islamistes sur internet. Les noms des kamikazes qui figurent dans un communiqué publié sur Twitter par la branche de l'EI dans la province irakienne d'Anbar (Abou Abdallah al Beljiki, Abou Bakr al Firansi et Abou Djafar al Senegali) laissent penser qu'ils sont de nationalité belge, française et sénégalaise. Les voitures piégées ont explosé à proximité de bâtiments de l'armée irakienne, a précisé la source policière. Un responsable jordanien a annoncé un renforcement de la sécurité dans la zone frontalière. Il a ajouté qu'une dizaine de blessés irakiens avaient été transportés du côté jordanien de la frontière pour y recevoir des soins. (Bureau de Bagdad et Suleiman Al-Khalidi à Amman; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant