Attaques suicides de l'EI à Hassaké, dans le nord-est de la Syrie

le
0

AMMAN, 24 juin (Reuters) - Des kamikazes du groupe Etat islamique (EI) ont tué au moins dix personnes et en ont blessé des dizaines d'autres mardi lors de deux attaques coordonnées à Hassaké, dans le nord-est de la Syrie, rapportent un témoin et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Au moins trois kamikazes ont ciblé une caserne située dans la partie de la ville tenue par les forces gouvernementales, tandis qu'un assaillant isolé s'est fait sauter dans un poste de police situé dans la partie sous contrôle des forces kurdes, précise l'OSDH. Selon l'Observatoire, qui suit le conflit depuis quatre ans en s'appuyant sur un réseau d'informateurs sur le terrain, les autorités des deux parties de la ville n'ont rien dit sur le nombre de victimes. L'agence de presse officielle syrienne Sana a déclaré sans autres détails que deux voitures piégées avaient explosé simultanément près d'un grand rond-point et à proximité d'un hôpital pour enfants. Il y a deux semaines, l'armée syrienne a repoussé une offensive du groupe djihadiste sur le sud de la ville. ID:nL5N0YT08T (Suleiman Al Khalidi; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant