Attaques racistes contre Taubira : l'exécutif monte au créneau

le
2
Attaques racistes contre Taubira : l'exécutif monte au créneau
Attaques racistes contre Taubira : l'exécutif monte au créneau

C'est ce qu'elle espérait. Dans une interview publiée mercredi dans «Libération», Christiane Taubira s'est étonnée qu'aucune «belle et haute voix (ne) se soit levée» pour pointer le danger pour «la cohésion sociale» que constituent les attaques racistes dont elle a été victime. La ministre semble avoir été entendue : depuis, les réactions pleuvent, y compris au plus haut sommet de l'Etat. La garde des Sceaux a même eu droit à une ovation à l'Assemblée nationale, par les députés de gauche et du centre.

A l'occasion d'une question adressée à la garde des Sceaux, le député UDI de Polynésie Edouard Fritch lui a déclaré la solidarité de son groupe politique, et en particulier de Jean-Louis Borloo, face à des attaques racistes «injustes et indignes». Au moment où la ministre a pris la parole, tous les députés, sauf ceux de l'UMP, se sont levés pour l'applaudir. Elle a ensuite remercié tous les soutiens reçus.

Hollande appelle à la plus grande fermeté face au racisme

Dans la matinée, le tandem Hollande-Ayrault a publiquement fait front derrière la numéro trois du gouvernement, comparée à un singe sur la page Facebook d'une candidate FN, exclue depuis, et traitée de «guenon» par des enfants lors d'une manifestation contre le mariage homosexuel.

En Conseil des ministre, François Hollande a ainsi appelé à «la plus grande fermeté et à la plus grande vigilance en la matière» et redit «son soutien à Christiane Taubira face à la gravité extrême des insultes racistes qui ont été proférées à son endroit », a rapporté la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem. «Il ne faut rien laisser passer» a ajouté Jean-Marc Ayrault sur les marches de l'Elysée. Pour lui, ces «dérives» ne représentent pour autant pas «l'état du pays». «Je suis convaincu que l'immense majorité des Français n'accepte pas le racisme», a-t-il martelé.

S'il ne l'a pas témoigné dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le mercredi 6 nov 2013 à 18:08

    Pour avoir du respect il faut avant tout en donner....

  • paspad le mercredi 6 nov 2013 à 17:40

    "guenon",,,,,,,,, c'est insultant, injurieux mais aucunement raciste !!