Attaques-Plusieurs perquisitions durant la nuit, confirme Valls

le
0

PARIS, 16 novembre (Reuters) - Des perquisitions administratives ont visé dans la nuit de dimanche à lundi en France des membres de "la mouvance djihadiste" dans le cadre de l'enquête sur les attaques de Paris et Saint-Denis, a confirmé lundi Manuel Valls. "Nous utilisons les possibilités que nous donne l'état d'urgence", a dit le Premier ministre sur RTL. "Cela permet d'interpeller tous ceux et toutes celles qui sont dans la mouvance radicalisée, la mouvance djihadiste, (...) tous ceux qui prônent la haine de la République", a-t-il poursuivi sans plus de détails. Le Premier ministre n'a pas précisé si les forces de police avaient procédé des interpellations. Manuel Valls a réaffirmé que le terrorisme pourrait frapper de nouveau en France, "ces jours-ci, dans les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent". "Il faut se préparer à de nouvelles répliques", a-t-il souligné. (Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant