Attaques de Paris : Molenbeek, le "hameau djihadiste" belge au coeur de l'enquête

le
1
La commune de Molenbeek, photo d'illustration.
La commune de Molenbeek, photo d'illustration.

Plusieurs personnes ont été arrêtées samedi lors d'une vaste opération de police dans la commune bruxelloise de Molenbeek, en lien avec l'enquête sur les attentats de Paris. Cette ville de 96 000 habitants est habituée des opérations de police. En Belgique, la ville est connue pour être un point de départ et de ralliement des filières djihadistes. Charlie Hebdo, l'attentat du musée à Bruxelles en 2014, mais aussi l'attentat dans le Thalys, dans chacun de ces derniers attentats revient le nom de la commune, qui aurait abrité les commanditaires. Cinq interpellations ont eu lieu dans la commune belge, samedi 14 novembre. L'une d'entre elles, impressionante, s'est déroulée en pleine rue.

La Belgique, fief de djihadistes

Ce petit pays de 11 millions d'habitants est aussi, en Europe, celui qui compte le plus grand nombre de volontaires partis combattre en Syrie ou en Irak, proportionnellement à sa population. Quelque 494 "djihadistes belges" ont été identifiés : 272 sont en Syrie ou en Irak, 75 sont présumés morts, 134 sont revenus et 13 sont en route, selon les services de la Sûreté. Mais ce qui frappe, c'est que la Belgique, malgré le renforcement de sa législation antiterroriste, le démantèlement de filières de recrutement et de cellules terroristes depuis les années 1990 et les condamnations qui ont suivi, reste un havre relativement sûr pour les djihadistes.

"L'Europe est devenue sans frontières, donc...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm le dimanche 15 nov 2015 à 15:09

    5 arrestations en belgique ,le loueur de la polo noir court toujours .Les 2 ou 3 de la seat noire de montreuil courent toujours aussi .7 proches d'omar en garde à vue .tout ça fait beaucoup de monde