Attaque jihadiste dans un hôtel en Libye : au moins neuf morts dont cinq étrangers

le
0
Attaque jihadiste dans un hôtel en Libye : au moins neuf morts dont cinq étrangers
Attaque jihadiste dans un hôtel en Libye : au moins neuf morts dont cinq étrangers

Ce mardi matin, des hommes armés ont pris d'assaut un hôtel du centre de Tripoli, la capitale libyenne. Selon le porte-parole des opérations de sécurité, Issam al-Naass, quatre hommes ont tout d'abord fait exploser une voiture piégée devant l'hôtel puis ont pénétré dans les lieux, tuant par balle deux membres des forces de sécurité. Ils ont également blessé par balles trois employés. Un bilan provisoire fait état de neuf morts dont 5 étrangers.

Un troisième membre de la sécurité est mort dans l'explosion de la voiture piégée alors que deux employées, de nationalité philippine, ont été légèrement blessées par des éclats de verre en raison du souffle. Des tirs intermittents ont été entendus le matin en provenance du bâtiment. Il n'était alors pas possible de savoir si des employés ou des clients de l'hôtel étaient bloqués à l'intérieur.

VIDEO. Libye : au moins 9 morts dans l'attaque d'un hôtel

En milieu d'après-midi, le «Corinthia» était toujours encerclé par les forces de sécurité. Celles-ci gardaient les journalistes à distance, à environ 100 mètres de l'hôtel situé dans le centre de la capitale. Une dizaine d'ambulances dépêchées sur place étaient garées non loin. Les assaillants se sont alors fait exploser à l'intérieur de l'établissement. 

«Pourchassés et encerclés au 21e étage de l'hôtel par les forces de sécurité, les assaillants ont fait détoner les ceintures explosives qu'ils portaient», a indiqué Issam al-Naass. Une autre source sécuritaire sur place a confirmé cette information.

L'hôtel, connu pour accueillir des diplomates et des responsables, avait un temps abrité les sièges de plusieurs missions diplomatiques et celui du gouvernement libyen.

Deux Parlements et deux gouvernements rivaux

La branche libyenne du groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué l'attaque dans un message diffusé sur Twitter. Celui-ci a été authentifié par Site, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant