Attaque du RER D : procès en appel du seul prévenu

le
0
Une vingtaine de jeunes avait rançonné les passagers du RER D en mars dernier à la gare de Grigny (Essonne). Le seul majeur dans ce dossier est de nouveau jugé en appel à Paris. Il avait été relaxé à Évry.

L'agression -comparée à un attaque de diligence- n'avait duré que trois minutes, mais elle avait déclenché des réactions de stupeur, de crainte et d'indignation durant plusieurs semaines.

L'affaire du RER D, où une vingtaine de jeunes avaient rançonné les passagers d'un train en mars dernier à la gare de Grigny (Essonne), revient devant la justice. Mohammed, le seul majeur arrêté pour ces faits comparaît de nouveau en appel ce mercredi à Paris. Mis hors de cause en avril dernier, le parquet avait fait appel pour un nouveau jugement.

Cette relaxe obtenue à Évry, au terme d'une audience de plusieurs heures, avait été, il est vrai, assez déroutante, la justice, n'arrivant pas, semble t-il, les mains vides. Elle avait pu, tout d'abord, accéder aux i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant