Attaque du RER D : 16 jeunes en garde à vue

le
1
Dix jours après l'attaque du RER D en gare de Grigny, dans l'Essonne, 200 policiers ont investi dès l'aube la cité de Grigny 2 et procédé à plusieurs interpellations. Quinze jeunes, dont 10 mineurs de 14 à 17 ans, ont été arrêtés. Un seizième s'est rendu de lui-même au poste de police.

C'est en partie grâce à la vidéoprotection que l'enquête sur l'attaque du RER D à Grigny a pu aboutir ce mercredi à quinze interpellations. Dès 6 heures, 200 policiers étaient déployés dans la cité de Grigny 2 pour procéder aux arrestations. Au total, quinze personnes ont été arrêtées, dont 10 mineurs de 14 à17 ans. Un autre jeune s'est rendu de lui-même au poste de police. Tous ont été placés en garde à vue.

Cette intervention, qui s'est déroulée avec les renfort des hommes du Raid et une demie compagnie de CRS, a donné lieu à des perquisitions au cours desquelles divers objets ont été saisis.

Les gares ont été vidées de leur personnel

Cette opération interv...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • raich2 le mercredi 27 mar 2013 à 16:57

    Et la suite..... Les mineurs seront relâchés car la fée Tobi veille