Attaque de Tunis : les chaînes d'info répondent aux critiques

le
0
Attaque de Tunis : les chaînes d'info répondent aux critiques
Attaque de Tunis : les chaînes d'info répondent aux critiques

Les chaînes d'information en continu sont de nouveau sous le feu des critiques. Le traitement par i-Télé et BFMTV de la prise d'otages du musée Bardo de Tunis, qui a fait au moins dix-neuf morts, dont dix-sept touristes, ce mercredi, est dénoncée sur les réseaux sociaux alors que les deux chaînes ont diffusé à l'antenne des témoignages de personnes qui se trouvaient dans l'enceinte du musée au moment de l'attaque. Jointes par le Parisien, i-Télé et BFMTV ont tour à tour apporté leur réponse. 

«i-Télé a fait son boulot»

Sur i-Télé, alors que l'information de l'attaque du musée de Tunis est révélée en France depuis une dizaine de minutes, vers 13 heures, une touriste française qui était dans le musée du Bardo de Tunis témoigne pendant quatre minutes. Elle dévoile son emplacement : «On est une quarantaine retranché dans une salle au troisième étage et on est un peu paniqué.» «On entend des tirs, ça tire, répète-t-elle. On est tous retranchés dans le musée.» Au bout de quelques minutes, la présentatrice clôt l'entretien pour des raison de sécurité : «Pour l'heure, l'important est que ces témoins demeurent en sécurité.»

VIDEO. Le témoignage d'une touriste retranchée sur i-Télé 

Contactée par Le Parisien, la rédaction d'i-Télé explique avoir «fait son boulot» et assure avoir réfléchi avant de diffuser son témoignage. «On ne l'a pas mise à l'antenne à la volée. Notre rédacteur en chef lui a parlé dix minutes pour savoir si elle était en capacité de nous parler, elle nous a assuré que oui. On lui a alors proposé de passer à l'antenne, ce qu'elle a accepté», explique la chaîne. «Pendant la conversation, dès qu'on a entendu des coups de feu, le rédacteur en chef a fait couper l'appel.» Une fois la conversation coupée, la chaîne assure ne s'être «pas désintéressée d'elle». «Nous l'avons ensuite de nouveau eue au téléphone une fois sortie du musée, tout allait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant