Attaque d'un oléoduc en Colombie

le
0

(Commodesk) L'oléoduc Cano Limon-Covenas, au nord-est de la Colombie, a été attaqué le 22 juillet. Les autorités locales accusent les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) d'être à l'origine de cette explosion et déplorent l'impact sur les rivières alentours.

La rivière Royota, dans laquelle se déverse le pétrole, débouche sur celle d'Arauca qui rejoint le Venezuela. L'approvisionnement en eau de trois villes de la région est menacé. Un plan d'urgence a été activé par le Ministère des Mines et de l'Energie colombien pour nettoyer les cours d'eau et prévenir le pays voisin. 

Géré par la compagnie d'Etat, Ecopetrol et l'américain Occidental Petroleum, l'oléoduc relie, sur 780 km, le champs de Cano Limon au port de Covenas sur la mer des Caraïbes. Il transportait 80.000 barils par jour.

En Colombie, les oléoducs et les gazoducs sont régulièrement attaqués, sur les six premiers mois de l'année, le ministère de la Défense a dénombré 67 attentats.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant