Attaque à Nice : Obama condamne « une horrible attaque » contre le « plus vieil allié » des Américains

le
0
Le président américain Barack Obama.
Le président américain Barack Obama.

Le président américain a réagi quelques heures après qu’un camion a foncé sur la foule à Nice, jeudi soir.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a fermement condamné jeudi soir « ce qui semble être une horrible attaque terroriste » à Nice, où plus de 70 personnes ont été tuées lorsqu’un camion a foncé sur la foule qui assistait au feu d’artifice du 14 juillet.

« Nous sommes solidaires de la France, notre plus vieil allié, au moment où elle fait face à cette attaque », a déclaré M. Obama dans un communiqué.

La président américain précise qu’il a demandé à ses équipes d’être en contact avec les responsables français et que les Etats-Unis ont offert « toute aide dont ils pourraient avoir besoin pour mener l’enquête sur cette attaque et traduire les responsables en justice » envoyant « pensées et prières » aux proches des victimes.

« En ce 14 juillet, nous nous rappelons (...) des valeurs démocratiques qui ont fait de la France une inspiration pour le monde entier », poursuit-il. « Nous savons que les valeurs de la République française perdureront longtemps après ces pertes de vies tragiques et dévastatrices », conclut-il.

Trump reporte l’annonce de son colistier De son côté, Donald Trump, futur candidat républicain à la présidentielle de novembre, qui devait initialement rendre public jeudi le choix de son colistier pour la vice-présidence, à quelques jours de l’ouverture de la convention républicaine, a décidé de reporter sa conférence de presse en raison de « l’horrible attaque » de Nice.

A Washington, l’ambassadeur de France aux Etats-Unis a annulé jeudi le bal du 14 j...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant