Attaque à la veille de la présidentielle au Pérou, trois morts

le
0
 (Mastic para 3) 
    LIMA, 10 avril (Reuters) - Trois personnes, dont deux 
militaires, ont été tuées samedi matin au Pérou dans une attaque 
attribuée par les autorités aux rebelles maoïstes du Sentier 
lumineux, à la veille de l'élection  présidentielle.  
    L'attaque a également fait six blessés. 
    L'embuscade s'est produite dans une région productrice de 
coca alors que des militaires transportaient du matériel de 
vote, a indiqué le chef des forces armées, Jorge Moscoso, lors 
d'une conférence de presse. 
    La troisième personne décédée est un chauffeur civil. 
    Le Sentier lumineux a été quasiment démantelé dans les 
années 90, au terme d'une campagne d'une dizaine d'années qui a 
fait 69.000 morts sous la présidence d'Alberto Fujimori, mais 
des centaines d'insurgés contrôlent toujours des territoires 
dans la zone de production de coca située dans la jungle. 
    Les Péruviens votent dimanche pour le premier tour de la 
présidentielle. La fille d'Alberto Fujimori, Keiko Fujimori, est 
donnée en tête des sondages. 
    Alberto Fujimori purge une peine de 25 ans de prison pour 
voir ordonné aux escadrons de la mort de massacrer des civils 
dans le cadre de la lutte contre les rebelles. 
     
 
 (Mitra Taj; Guy Kerivel et Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant