Attaque à l'aube contre un quartier kurde d'Alep, sept morts

le
1
    BEYROUTH, 18 juin (Reuters) - Au moins sept personnes ont 
trouvé la mort et plus d'une quarantaine d'autres ont été 
blessées samedi dans un quartier tenu par les milices kurdes YPG 
visé par un bombardement rebelle, rapporte l'Observatoire syrien 
des droits de l'homme (OSDH). 
    Le quartier résidentiel de Cheikh Makssoud est situé à 
proximité du dernier axe permettant de quitter la partie d'Alep 
contrôlée par les rebelles la route Castello. L'intensification 
des bombardements ces dernières semaines l'a toutefois rendue 
quasiment impraticable, piégeant des centaines de milliers de 
personnes. 
    Alep, autrefois poumon économique de la Syrie et la plus 
grande ville du pays, est censée bénéficier d'une trêve de 48 
heures annoncée jeudi par la Russie mais cette suspension des 
combats n'a semble-t-il pas été respectée. 
    Le quartier de Cheikh Makssoud est visé par d'intenses 
bombardements depuis la mi-février. Au moins 132 personnes ont 
péri et environ 900 autres ont été blessés, selon un bilan 
dressé par l'OSDH. 
    Des groupes rebelles ont expliqué ces derniers temps viser 
les milices YPG (Unités de protection du peuple) accusées de 
tenter de couper la route Castello. 
    Les YPG contrôlent la quasi-intégralité de la frontière 
turco-syrienne et sont parmi les plus proches alliés des 
Etats-Unis dans la lutte contre les djihadistes de l'Etat 
islamique. 
    Beaucoup de rebelles voient d'un mauvais oeil l'expansion 
des milices kurdes qu'ils soupçonnent de coopérer avec le régime 
de Bachar al Assad, ce que réfutent les YPG. 
 
 (Lisa Barrington,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 6 mois

    Les bombes syriennes ou russes tuent, les bombes américaines libèrent. Vous aviez remarqué? Elle est forte l'Agence France Propagande ! C'est lassant et puis surtout... ça ne prend plus !