ATP : Monfils ne veut pas envisager l'extrême

le
0
ATP : Monfils ne veut pas envisager l'extrême
ATP : Monfils ne veut pas envisager l'extrême

Gaël Monfils ne voit toujours pas le bout du tunnel. Le tennisman français, actuel 47eme mondial, a perdu d?entrée son titre mardi à Stokholm en se faisant éliminer par le 436eme Patrick Rosenholm. Sa présence en Suède avait rassuré après les déclarations très inquiétantes de son coach, qui évoquait une possible fin de carrière. En vain? Monfils souffre toujours du genou, mais il ne veut pas se résoudre à l?opération. « Je pensais que je pouvais malgré tout essayer de défendre mes chances. Mais j'essaye surtout de ne pas me faire plus mal et, à la fin, c'est super dur de jouer contre soi en plus de l'adversaire », reconnaît-il dans les colonnes de l?Equipe. J'essaye de me soigner sans envisager l'extrême. Ce n'est pas facile de jouer avec une douleur, d'avoir des appréhensions. Là, je ressens un peu un ras-le-bol de tout. Bien sûr, il y a l'alternative de l'opération, mais je n'en ai pas forcément envie, donc j'essaye de faire tous les traitements avant de me résigner à prendre une grosse décision. » Monfils, qui va retomber aux alentours de la 70eme place mondiale lundi, ne sait pas encore s?il participera au Masters 1000 de Bercy.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant