ATP : Kyrgios-Wawrinka, ça va mieux

le
0
ATP : Kyrgios-Wawrinka, ça va mieux
ATP : Kyrgios-Wawrinka, ça va mieux

Quatre mois après avoir failli se battre lors du Masters 1000 de Montréal, Nick Kyrgios et Stan Wawrinka se sont retrouvés lors de l'IPTL. L'occasion pour les deux hommes de se réconcilier.

« Kokkinakis a couché avec ta copine, désolé de te le dire, mec ». C’est l’une des phrases de l’année dans le monde du tennis masculin. Le 13 août dernier, lors du Masters 1000 de Montréal, Nick Kyrgios affrontait Stan Wawrinka et lui avait lâché cette phrase en plein match. Des paroles à voix basse mais captées par les micros situés au bord du terrain. « Il devenait insolent avec moi, j'ai juste dit ça dans le feu de l'action. Je ne sais pas », avait alors expliqué le jeune Australien après le match, avant que le Suisse ne sache vraiment que son adversaire avait dit (il ne l’avait pas entendu sur le court). Les deux hommes avaient failli en venir aux mains dans les vestiaires, et le vainqueur de Roland-Garros, en couple avec la Croate Donna Vekic, avait ensuite twitté : « Je n’aurais jamais dit de telles choses à mon pire ennemi. »

Ils ont gagné l’IPTL ensemble

Hasard ou coïncidence, les deux hommes se sont retrouvés en cette intersaison à l’IPTL, où ils défendaient les couleurs de la même franchise, les Singapore Slammers, qui ont d'ailleurs remporté l’épreuve ce dimanche. Et cela s’est très bien passé entre les deux joueurs, si l’on en croit les propos de Kyrgios « Ça s'est très bien passé avec Stan. On a beaucoup discuté, on se sent bien mieux l'un par rapport à l'autre maintenant... C'est comme s'il ne s'était rien passé. On était là pour se battre pour notre équipe, on voulait juste gagner ! », a déclaré le n°30 mondial, qui est toutefois toujours sous le coup d’une suspension de 28 jours en cas de prochain débordement avant le 24 février prochain, suite à cette polémique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant