Atouts de l'épargne salariale

le
0

L'épargne salariale est un dispositif intéressant, qui permet à un salarié d'obtenir un revenu supplémentaire. PEE, PERCO ou CCB : le point sur les avantages de ce type d'épargne.

Epargne salariale : comment ça marche ?

Un dispositif d'épargne salariale peut être proposé aux salariés d'une entreprise à partir de la participation ou de l'intéressement. La participation est obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. L'intéressement est quant à lui facultatif. Ces deux systèmes de partage du profit de l'entreprise ont été créés dans les années 1940 et permettent d'alimenter une épargne salariale. Les trois solutions existantes sont le CCB (Compte Courant Bloqué), le PEE (Plan d'Epargne Entreprise) et le PERCO (Plan d'Epargne pour la Retraite Collectif).

Une fiscalité intéressante

En ayant recours à un produit d'épargne salariale, on bénéficie de deux avantages fiscaux et sociaux. De fait, à l'entrée, les primes versées au salarié par l'entreprise sont exonérées de charges salariales. A la sortie, les sommes épargnées sont ensuite récupérables en franchise d'impôt - excepté les prélèvements sociaux sur les revenus.

Des produits diversifiés

Le CCB peut être bloqué cinq ans moyennant un taux minimal, à hauteur de 1,19% en janvier 2016. Seule la participation peut y être versée. Le PEE est une solution de diversification à moyen terme, sur cinq ans également. Le salarié peut y placer la participation, l'intéressement et l'abondement, mais aussi faire des versements s'il le souhaite - plafonnés à 25% de son salaire annuel brut. Cette solution est souple, et plusieurs cas de déblocage anticipé sans pénalité sont prévus. Le PERCO est quant à lui une solution à long terme, avec une épargne bloquée jusqu'à la retraite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant