Atout Pierre Diversification : Bilan de l'activité 2010

le
0

Commentaire de gestion

Détaillé dans le bulletin trimestriel du troisième trimestre, l’acte authentique d’acquisition en indivision du centre commercial « Grand Angle », en plein centre-ville de Montreuil (93), a été concrétisé le 7 octobre 2010. CILOGER poursuit la stratégie retenue en matière d’arbitrages sur certains actifs de la SCPI ATOUT PIERRE DIVERSIFICATION afin d’acquérir, à l’instar de ce dernier investissement, des actifs répondant aux dernières normes environnementales, sur des emplacements à potentiel, avec des locataires à la signature confirmée. Dans un climat économique qui demeure tendu, la SCPI ATOUT PIERRE DIVERSIFICATION, très majoritairement composée de bureaux en Ile-de-France, a continué à faire preuve de résistance. L’expertise, réalisée fin 2010 par Foncier Expertise, valorise le patrimoine à 293,1 M€, stable à périmètre constant (+0,08%) par rapport à l’année dernière. La gestion locative du patrimoine a permis de contenir la vacance financière au 31 décembre 2010 à 14%, certes en augmentation par rapport à l’année précédente, mais dans un marché francilien où 72% du stock vacant est constitué d’immeubles de seconde main qu’il est difficile de commercialiser. Nonobstant, le revenu distribué a été augmenté pour la deuxième année consécutive. Par ailleurs, ne souhaitant pas augmenter outre mesure les réserves de la SCPI, une distribution supplémentaire de fin d’exercice de 1,50 € par part a été décidée, en concertation avec le Conseil de surveillance. Ainsi, le revenu total distribué au titre de l’exercice 2010 s’établit à 43,50 € par part (42 € + distribution exceptionnelle de 1,50 €), en progression de 7,4% par rapport à l’année précédente. A l’issue, ATOUT PIERRE DIVERSIFICATION dispose toujours de réserves qui lui permettent d’appréhender favorablement l’exercice 2011, pour lequel les projections autorisent en l’état à maintenir le niveau courant de distribution trimestrielle (10,50 €/part).

Sur le marché secondaire des parts, l’intérêt des épargnants pour ATOUT PIERRE DIVERSIFICATION a permis au prix d’exécution de progresser à nouveau en 2010. Après une hausse de 13% en 2009, il a en effet augmenté de 20% par rapport à la fin de l’année 2009. Autre indicateur significatif, le nombre de parts en vente en fin d’exercice reste modéré et ne représente que 0,24% des parts. A cet égard, il est rappelé que l’investissement dans l’immobilier doit être effectué dans une optique de détention de long terme, et doit donc de ce fait intégrer les cycles immobiliers sur un horizon similaire.

Source : extrait 4T2010

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant