Atos vise un doublement de son bénéfice net pdg en 2016

le
0

PARIS (Reuters) - Atos a pour objectif de doubler son résultat net part du groupe en 2016 par rapport à 2014, tenant compte ainsi de l'introduction en Bourse réussie de Worldline, de l'intégration des opérations et des technologies de Bull, rachetées l'an dernier, et du projet d’acquisition de Xerox ITO en Amérique du Nord.

La société de services d'informatique et d'ingénierie (SSII) annonce par ailleurs un projet d'émission obligataire d'un montant envisagé de 500 millions d'euros, "sous réserve des conditions de marché".

A mi-parcours de son plan à trois ans échelonné entre 2014 et 2016, la SSII vise un chiffre d'affaires supérieur à 11 milliards d'euros, une marge opérationnelle comprise entre 8,5% et 9,5% de ses ventes et un flux de trésorerie nette situé entre 500 et 550 millions d'euros.

La forte croissance attendue du bénéfice net part du groupe "sera portée par l'amélioration de la profitabilité, l'accroissement de la marge opérationnelle liée aux effets de périmètre, la baisse des coûts de réorganisation et le nouveau profil fiscal pour le groupe", explique la SSII dans un communiqué.

Le bénéfice net part du groupe s'était élevé à 265 millions d'euros en 2014.

Atos a annoncé fin 2014 l'acquisition des activités informatiques de l'américain Xerox pour 840 millions d'euros.

Fin février, le groupe a annoncé l'entrée à son capital de ses partenaires américains EMC et VMware après la sortie du fonds PAI Partners de la SSII française avec la cession d'un bloc de 9%.

L'action Atos a clôturé mercredi à 68,21 euros, donnant une capitalisation de près de sept milliards. Elle n'a pris que 2,88% depuis le début de l'année après une hausse limitée à 0,8% en 2014.

(Noëlle Mennella, édité par Grégory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant