Atos: Thierry Breton raide de Bull

le
0
(lerevenu.com) - Sans l'ombre d'un doute, le marché a salué l'annonce du projet de rachat de Bull.?L'action Atos a tout de suite gagné  6,2%, à 64,24 euros, et le titre de sa cible a bondi de 21,9%, à 4,95 euros, un peu au-dessus du prix proposé (4,90?euros par action).?

L'actuel numéro six des services informatiques en Europe projette de racheter, en numéraire, la totalité du capital de Bull pour 620?millions d'euros, soit un prix de 30% au-dessus du cours de Bourse moyen des trois derniers mois.?La transaction valorise Bull 9?fois son résultat opérationnel courant.?C'est à ce ratio qu'Atos offre d'ailleurs, jusqu'au 22 juin prochain, mais sans conviction, de racheter aussi le groupe Steria, bien disposé, lui, à se marier avec Sopra.?Pour ramasser un minimum de 50%?du capital de Bull, Atos est d'ores et déjà assuré de compter sur les 24% promis par les grands actionnaires, dont Orange (8%).
?
Thierry Breton se propose donc de racheter son ancien employeur.?Le PDG d'Atos a, en effet, travaillé aux côtés de Jean-Marie Descarpentries pour redresser l'ex-Compagnie des machines Bull avant sa privatisation en 1995.?Cette entreprise pionnière de l'informatique, créée en 1931 par un ingénieur norvégien, a connu heurs mais surtout malheurs, en manquant complètement, par exemple, son virage dans la micro-informatique.?

Néanmoins, Bull, outre les services, a gardé un pied dans la conception et la fabrication de matériel

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant