Atos poursuit sa croissance avec l'Europe du Nord

le
0

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Atos a confirmé mercredi tous ses objectifs annuels après avoir réalisé au premier trimestre une croissance organique de 2,4% de son chiffre d'affaires, portée par l'infogérance, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

La SSII, dont les principaux concurrents sont Accenture et Capgemini, confirme prévoir cette année une légère croissance organique de son chiffre d'affaires par rapport au niveau proforma 2011, et vise une marge opérationnelle à 6,5% comparé à 4,8% en données proforma en 2011.

"On a la confirmation depuis maintenant trois trimestres que l'Allemagne, l'Europe de l'Est, centrale et du Nord et le Royaume-Uni sont aujourd'hui des véhicules de croissance, et continuent à enregistrer un niveau d'activité commerciale satisfaisant", a déclaré Gilles Grapinet, directeur général adjoint d'Atos, lors d'une conférence téléphonique.

Il a précisé à Reuters prévoir une accélération de la croissance organique du groupe au second semestre comparé au premier. Il a insisté sur le comparatif défavorable pesant sur le deuxième trimestre, qui compte davantage de jours fériés qu'en 2011.

Le groupe a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 2.163 millions d'euros, porté par la croissance organique de 3,9% de son pôle d'infogérance (externalisation de services informatiques), qui représente 45% de l'activité.

Sa croissance en Allemagne et au Royaume-Uni, ses deux premiers marchés, ont en outre plus que compensé les reculs du Benelux et de la France, laquelle connaît cependant un redressement "par étape".

Accenture a de son côté fait état fin mars d'une bonne résistance de son activité en Europe.

Indicateur très suivi, le ratio prises de commandes sur facturations (book-to-bill) s'est établi à 107%, avec un carnet de 14,5 milliards d'euros au 31 mars, soit 1,7 année de chiffre d'affaires.

Gilles Grapinet a par ailleurs précisé qu'Atos poursuivait ses "discussions étroites" avec Thales et Orange, dont le projet de société de "cloud computing" a été agréé vendredi par le gouvernement français.

Il a précisé que cela pourrait se faire via Canopy, le partenariat annoncé en février avec les américains EMC et VMware dans cette activité.

Le "cloud computing" ("informatique en nuage") consiste à stocker des données dans des superordinateurs appelés serveurs, regroupés par centaines de milliers dans de grands hangars appartenant le plus souvent à de grands groupes informatiques.

WORLDLINE CRUCIAL POUR ATOS

Gilles Grapinet a également déclaré vouloir poursuivre le développement de son pôle de paiements électroniques et de transactions sécurisées, dont fait partie Atos Worldline.

Des rumeurs avaient circulé il y a une dizaine de jours sur cette division à la suite d'une note de Morgan Stanley estimant notamment que l'intégration de SIS, la division informatique rachetée à Siemens, promettait de dégager davantage de synergies.

Gilles Grapinet a observé qu'il s'agissait de "commentaires extérieurs à l'entreprise".

Atos Worldline est une "division majeure" d'Atos, qui aidera le groupe à atteindre son objectif de marge opérationnelle de 7% à 8% à l'horizon 2013, a-t-il souligné.

"Nous sommes un management qui n'est pas dogmatique", a cependant ajouté Gilles Grapinet. "Il est de notre devoir par définition de ne jamais exclure aucune option qui pourrait accélérer et supporter encore le développement de cette activité dans notre entreprise."

Atos a également l'ambition d'atteindre un flux de trésorerie disponible autour de 250 millions d'euros en 2012, contre 194 millions en 2011, à la faveur d'une augmentation de la marge opérationnelle et d'un contrôle plus strict des investissements et du besoin en fonds de roulement.

L'action Atos a clôturé mardi en baisse de 1,57% à 20,04 euros, donnant une capitalisation de 3,69 milliards. Elle a regagné 30% depuis le début de l'année.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant