Atos Origin : Reprise progressive

le
0
Conserver
« Dans la lignée du premier semestre 2010, Atos Origin enregistre un léger repli de son chiffre d'affaires trimestriel (à 1,2 Md¤). Le groupe continue de subir une demande de services informatiques morose ainsi que la faillite d'un de ses clients, le distributeur allemand Arcandor. Le ratio de prises de commandes sur facturations s'établit à 90 % au troisième trimestre mais devrait atteindre 120 % sur les derniers mois de l'année, grâce à quelques récents succès commerciaux. Atos Origin entend renouer avec la croissance dès 2011. Les progrès du groupe se situent sur les plans bilanciel et opérationnel. L'endettement, qui avait déjà été réduit à fin juin, pourrait être ramené à zéro d'ici la fin de l'année grâce à une génération de liquidités revue à la hausse pour 2010. La marge opérationnelle annuelle devrait progresser de 50 à 100 point de base (entre 6,2 % et 6,7 %). Nous sommes restés à l'écart du dossier Atos Origin auquel nous avons préféré Capgemini (en raison de l'avantage compétitif lié à la délocalisation de ses équipes, de la diversité de son offre et de la solidité de son bilan). Nous conseillons cependant aux actionnaires d'Atos Origin de conserver leurs titres. Les nombreux progrès réalisés ces dernières années, notamment en termes de réductions de coûts, finiront par porter leur fruit sur le plan opérationnel. Sa filiale Atos Worldline, spécialisée dans les services de paiement électroniques, devrait continuer de connaître une croissance soutenue. »
Marine Michel
Montségur Finance


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant