Atos compte redresser sa croissance, améliorer sa marge

le
0

* Marge opérationnelle prévue à 8,0-8,5% en 2015 * Marge +0,3 point à 7,8% en 2014 * Croissance organique en 2015 contre -1,1% en 2014 * Dividende 0,80 pour 2014 contre 0,70 pour 2013 * Le directeur financier nommé DGA, remplacé par Elie Girard (Actualisé avec conférence téléphonique) par Cyril Altmeyer PARIS, 18 février (Reuters) - Atos ATOS.PA a annoncé mercredi son intention d'afficher une croissance organique positive en 2015, porté par une forte activité commerciale, après un recul en 2014 sous l'effet de baisse de prix, de la fin de contrats en Europe et des réductions de coûts chez de grands clients. La société de services d'informatique et d'ingénierie (SSII) vise également une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle à 8,0-8,5% en 2015, après une hausse de 0,3 point à 7,8% en 2014, liée notamment à une progression dans le conseil et l'intégration de systèmes. Le groupe prévoit pour 2015 un flux de trésorerie disponible supérieur à celui de 367 millions d'euros de 2014, et avec en ligne de mire un objectif de 450-500 millions en 2016. Ces objectifs n'incluent pas l'intégration des activités informatiques de l'américain Xerox XRX.N annoncée en décembre pour 840 millions d'euros. ID:nL6N0U300Y Ils seront révisés une fois l'opération clôturée, a précisé le directeur général adjoint d'Atos, Gilles Grapinet, lors d'une conférence téléphonique. L'exercice 2015 sera le premier intégrant totalement Bull, consolidé sur seulement quatre mois en 2014, après son rachat annoncé en mai pour créer le numéro un européen du "cloud". ID:nL6N0OC0V9 Atos, qui a changé de taille avec ces deux acquisitions successives, va constituer un comité de direction générale de cinq membres sous la houlette de son PDG Thierry Breton. Dans ce cadre, le directeur financier Michel-Alain Proch devient lui aussi directeur général adjoint et le directeur financier adjoint Elie Girard lui succède. Atos a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 9,051 milliards d'euros, en baisse de 1,1% à périmètre et taux de change constants, même s'il a retrouvé une faible croissance organique de 0,1% au quatrième trimestre à l'issue d'un redressement progressif tout au long de l'année. "Il y a beaucoup d'affaires de taille importante et un appétit très prononcé (...) sur tout ce qui touche à la cybersécurité", a noté Gilles Grapinet. "C'est devenu désormais un sujet d'investissement fort et parfois même prioritaire dans certaines grandes organisations", a-t-il ajouté, soulignant l'importance prise par la protection des données. Atos compte aussi sur la forte croissance de ses activités dans le stockage de données à distance ("cloud") et la collecte de métadonnées (Big Data). Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes anticipaient en moyenne pour 2014 un chiffre d'affaires de 9,0 milliards d'euros et une marge opérationnelle (Ebit) de 629 millions - finalement ressortie à 701,9 millions. Atos, dont les premiers actionnaires sont l'allemand Siemens SIEGn.DE , avec 12% du capital, et le fonds PAI Partners avec 9%, compte verser un dividende de 0,80 euro par action au titre de 2014 contre 0,70 euro pour 2013. L'action a clôturé en hausse de 1,65% à 67,75 euros avant la publication de ces chiffres, donnant une capitalisation de 6,87 milliards. Elle a gagné 2,2% depuis le début de l'année après n'avoir progressé que de 0,8% en 2014. Capgemini CAPP.PA , numéro un européen de services informatiques, publiera ses résultats annuels jeudi matin avant Bourse. * Le communiqué : http://bit.ly/1A6jPst (Edité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant