Atos boucle l'achat de l'informatique de Siemens 

le
0
Le groupe français verse 840 millions d'euros au géant allemand et supprime 1750 postes.

«C'est un jour important pour l'histoire de notre entreprise, nos actionnaires et nos salariés», a indiqué vendredi Thierry Breton, le PDG du groupe de services informatiques Atos Origin. À 99,99 %, les actionnaires ont approuvé l'achat de SIS, Siemens IT Solutions et Services, la division du géant allemand dans l'informatique.

Le nouvel ensemble réalise un chiffre d'affaires de 8,7 milliards d'euros et représente un effectif mondial de 78.500 salariés, dont 28.000 viennent du géant allemand. Toutefois, 1750 suppressions de postes ont été décidées, dont 650 sur la base du volontariat en Allemagne, «qui sont financées et provisionnées à hauteur de 250 millions d'euros par Siemens», précise le PDG. Les réductions de postes hors d'Allemagne seront décidées dans les sièges sociaux des filiales où les deux entreprises sont présentes, notamment aux États-Unis. Mais la filiale en Autriche apportée par Siemens sera conservée de même que les activités dans les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant