Atlanta : Sefolosha raconte son agression

le
0
Atlanta : Sefolosha raconte son agression
Atlanta : Sefolosha raconte son agression

Dans une interview à GQ, le Suisse Thabo Sefolosha est revenu sur l'agression dont il a été victime par la police new yorkaise le 7 avril dernier.

Le 7 avril dernier à la sortie d’une boite de nuit à New York, l’arrière (ou ailier) d’Oklahoma City Thabo Sefolosha se faisait agresser à l’arme blanche puis arrêter par la police. Souffrant notamment d’une fracture du péroné suite à cette intervention musclée, il a raconté cette fameuse nuit new yorkaise six mois plus tard, au magazine GQ. « Je venais de monter dans un taxi quand l'un des policiers a ouvert la porte et m'a demandé de descendre. Un SDF me demandait de l'argent au même moment. J'ai sorti 20 dollars et quand j'ai fait quelques pas vers lui pour lui donner, un officier m'a dit que j'irais en prison. (...) Plusieurs officiers supplémentaires ont commencé à m'attraper alors que je remettais mon billet dans ma poche. L'un des policiers m'a attrapé le bras droit, un autre m'a attrapé le gauche et un troisième derrière le cou. Je ne pouvais plus bouger, c'était le chaos et je n'avais jamais été arrêté auparavant. J'ai compris un peu tard qu'ils essayaient de me mettre au sol. Quelqu'un m'a frappé à la jambe plusieurs fois pour me forcer à tomber. J'ai immédiatement su que quelque chose s'était passé. Je suis un athlète et je sais quand mon corps a un problème. Ils m'écrasaient le pied aussi, pour me maintenir au sol. Rien de ce que je pouvais dire ou faire ne fonctionnait alors que j'essayais de leur montrer que je coopérais », a expliqué le Suisse de 2,01m.

Le 9 octobre dernier, Sefolosha a été reconnu non-coupable par un jury de Manhattan. Il réclame désormais 50 millions de dollars à la ville de New York.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant