Atlanta Hawks : Les Hawks en vente suite à des propos racistes

le
0
Atlanta Hawks : Les Hawks en vente suite à des propos racistes
Atlanta Hawks : Les Hawks en vente suite à des propos racistes
Une nouvelle affaire de racisme éclabousse la NBA. Le propriétaire des Atlanta Hawks, Bruce Levenson, se retire ce dimanche, après avoir tenu des propos à caractère raciste il y a deux ans.

L'affaire Sterling à peine terminée, c'est un autre boss d'une franchise NBA qui laisse sa place : Bruce Levenson, propriétaire des Atlanta Hawks. Contrairement au patron des Los Angeles Clippers, Levenson part de son plein gré. C'est dans un communiqué publié ce dimanche, que le propriétaire déclare avoir tenu des propos racistes dans des e-mails daté du mois d'août 2012. Levenson explique avoir rédigé un e-mail deux ans auparavant, qui comportait plusieurs allusions douteuses afin d'attirer plus de spectateurs dans la salle « bâtir une structure de fans plus variée, le hip hop contre la country, blancs contre noirs. »

« En me centrant sur les races, j'ai envoyé involontairement un message blessant : nos fans blancs sont plus importants que nos fans noirs. Si vous êtes énervés à propos de ça, vous avez raison. Je suis énervé après moi-même.» Bruce Levenson a donc prévenu le grand patron de la NBA, Adam Sliver, qu'il allait vendre sa franchise. Il estime « qu'il est dans le meilleur intérêt de l'équipe, de la communauté d'Atlanta, et de la NBA, que je vende mes parts». Levenson a été le premier propriétaire de franchise NBA à demander le départ de Donald Sterling. Il a de même souvent déclaré que la Ligue Nord Américaine de Basket ne devait avoir aucune tolérance envers le racisme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant