Athlétisme: Usain Bolt vise de nouveaux records en 2013

le
0
USAIN BOLT VISE DE NOUVEAUX RECORDS EN 2013
USAIN BOLT VISE DE NOUVEAUX RECORDS EN 2013

par Catherine MacDonald

BARCELONE (Reuters) - Le Jamaïcain Usain Bolt, sextuple champion olympique, a déclaré vendredi qu'il tenterait d'améliorer l'an prochain, avant d'être trop vieux, les records du monde des 100 et 200m qu'il détient depuis les championnats du monde de Berlin de 2009.

"Tout ce qui comptera, cette année, ce sera la vitesse, d'essayer de voir à quelle allure je peux aller", a-t-il déclaré au cours d'un entretien à Reuters Television. "Je vieillis, donc je devrais essayer de courir aussi vite que je peux."

"Ce sera la priorité, tant que tout va comme nous voulons, sans blessures ou ce genre de choses, cela devrait être une bonne saison", a ajouté le coureur, qui aura 27 ans l'an prochain.

Usain Bolt, devenu le premier athlète à remporter coup sur coup les médailles d'or des 100 et 200m, lors des Jeux olympiques de Londres de 2012, exclut pour le moment de courir le 400m, et de tenter le saut en longueur.

"J'en ai parlé avec mon entraîneur (Glen Mills) et il m'a expliqué que les sauteurs en longueur avaient souvent les genoux abîmés, et que, sait-on jamais, cela pouvait mettre en danger ma carrière", a expliqué le Jamaïcain.

En ce qui concerne la course, Usain Bolt attend avec impatience d'affronter à nouveau son principal rival, son compatriote Yohan Blake, qui a trois ans de moins, mais attend déjà de nouveaux dauphins.

"Blake est entré en scène, je lui ai montré que j'étais le meilleur, comme je prouve régulièrement au monde entier, année après année, que je suis le meilleur", a affirmé le champion olympique, reconnaissant que son compatriote avait "aussi l'air en forme, cette saison".

Yohan Blake s'est imposé à Londres comme dauphin d'Usain Bolt en remportant les médailles d'argent des 100 et 200m, et partageant la médaille d'or sur le relais 4x100.

Au cours d'une conférence de presse tenue dans la soirée de vendredi, Usain Bolt a cependant prévenu qu'il n'affronterait pas son compatriote à plus d'une ou deux reprises par an.

"Quand nous ne participons qu'à deux courses par saison, c'est bien plus excitant pour tout le monde de venir nous voir", s'est-il justifié, ajoutant qu'il souhaitait éviter de "faire subir trop de tensions à son organisme".

Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant