Athlétisme: Renaud Lavillenie efface un mythe en passant 6m16

le
0
RENAUD LAVILLENIE BAT LE RECORD DU MONDE DE SAUT À LA PERCHE
RENAUD LAVILLENIE BAT LE RECORD DU MONDE DE SAUT À LA PERCHE

PARIS (Reuters) - Le Français Renaud Lavillenie est devenu samedi à Donetsk, en Ukraine, le premier perchiste de l'histoire à franchir 6,16 mètres et a ainsi effacé le record du monde en salle de Sergueï Bubka.

Lavillenie, champion olympique aux Jeux de Londres en 2012, a battu d'un centimètre la marque du sextuple champion du monde ukrainien, qui l'a félicité personnellement puisqu'il assistait à cette réunion organisée dans la ville où il réside.

Bubka, champion olympique à Séoul en 1988, avait établi le précédent record au même endroit, en 1993.

"Il va me falloir du temps pour redescendre. C'est incroyable, c'était un record du monde tellement mythique", a dit Renaud Lavillenie, 27 ans, sur BFM TV après avoir réalisé ce que peu pensaient possible.

"J'avais de bonnes dispositions en arrivant ici, l'échauffement était parfait. Je sentais que j'avais les moyens de faire quelque chose. On est là pour se faire plaisir", a-t-il ajouté.

"Je me suis dit, 'donne tout ce que tu as, ça peut le faire'. C'est inimaginable. Je savais que j'avais le potentiel pour l'attaquer. Mais de là à le faire tomber assez rapidement, c'est autre chose. Je ne savais pas ce qu'il m'arrivait quand c'est passé. Il y avait un bruit de dingue, tout le monde se prenait dans les bras. Des émotions pareilles, c'est énorme."

Bubka lui-même s'est levé et a applaudi son successeur au moment où celui-ci a franchi la barre, à son premier essai, avant de le rejoindre sur la piste.

"C'est fantastique (...) C'est un moment historique et je suis très heureux que Renaud le réalise à Donetsk, dans ma ville", a dit l'Ukrainien, aujourd'hui homme d'affaires et vice-président de la Fédération internationale d'athlétisme.

"Je suis heureux. Mon travail est d'aider les athlètes à performer. L'athlétisme est ma vie. Je suis très heureux pour lui et pour l'athlétisme."

Depuis quelques semaines, Renaud Lavillenie s'approchait du record. Il avait franchi 6,08 mètres il y a deux semaines en Pologne et utilise depuis quelques temps des perches plus longues.

Samedi, il est pourtant passé près d'une désillusion. Après être parfaitement entré dans son concours, il n'a franchi 6,01 mètres qu'à son premier essai.

Il a ensuite demandé que la barre soit placée à 6,16 mètres et a donc réalisé une performance historique.

Il lui reste maintenant à s'attaquer au record en plein air, qui appartient toujours à Bubka. L'Ukrainien a sauté 6,14 mètres le 31 juillet 1994 à Sestrières, en Italie.

Lavillenie a pour l'heure un record en plein air à 6,02 mètres et un autre objectif à atteindre en extérieur puisqu'il n'a jamais été champion du monde, se contentant d'une médaille d'argent et de deux en bronze.

Grégory Blachier, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant