Athlétisme - Mondiaux 2015 : 5 moments historiques pour les Bleus

le
0
Stéphane Diagana, champion du monde en 1997 à Athènes sur le 400 mètres.
Stéphane Diagana, champion du monde en 1997 à Athènes sur le 400 mètres.

Le sport français se nourrit d'exploits qui ont marqué des générations d'athlètes et les spectateurs. Depuis les premiers Championnats du monde disputés en 1983 à Helsinki, les Bleus sont parvenus à conquérir 44 médailles, dont 10 titres. En individuel, il faut remonter à 2013 et Teddy Tamgho, dernier athlète français champion du monde (triple saut). Ladji Doucouré (2005), Eunice Barber (1999, 2003), Stéphane Diagana (1997) et Marie-José Pérec (1991, 1995) sont également montés sur la plus haute marche du podium.

En relais, le 4 x 100 mètres a été remporté d'abord par les filles (2003 - Arron, Félix, Girard, Hurtis), puis par les hommes (2005 - Doucouré, Pognon, de Lépine, Dovi). Le 4 x 400 mètres n'a été "français" qu'une seule fois aux Championnats du monde, en 2003. En tout, cela représente 10 médailles d'or. Lors des Championnats du monde 2015, la France n'a obtenu aucun titre et sa dernière chance de médaille réside dans les finales des deux derniers relais, le 4 x 400 mètres dames (14 h 5, heure française) et messieurs (14 h 25, heure française). L'occasion de croiser fort les doigts et, pour le plaisir, de revoir en vidéo quelques-uns des titres mondiaux français les plus mythiques.

Marie-José Pérec (1991)

Le titre de la Guadeloupéenne à Tokyo est son premier coup d'éclat à l'international. Jusqu'ici plutôt centrée sur le 200 mètres, elle arrive aux Mondiaux forte d'un record de France du 400...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant