Athlétisme - Ligue de Diamant - Eugene : Lavillenie battu à la perche

le
0
Athlétisme - Ligue de Diamant - Eugene : Lavillenie battu à la perche
Athlétisme - Ligue de Diamant - Eugene : Lavillenie battu à la perche

Renaud Lavillenie a été battu par l'Américain Sam Kendricks lors de la troisième étape de la Ligue de Diamant, à Eugene (Oregon), samedi soir.

Théâtre de son record du saut à la perche de la Ligue de Diamant en 2015 (6,05m), Eugene n'a cette fois pas souri à Renaud Lavillenie. Le Français vice-champion olympique, qui a passé rapidement la barre à 5,81m, s'est incliné dans la ville de l'Oregon en échouant de justesse sur son dernier essai à 5,91 m. Comme à Shanghai, le concours a été remporté par l'Australien Sam Kendricks qui a passé une barre à 5,86 m. Le Polonais Piotr Lisek complète le podium.

Taylor bat Claye sur le triple saut dans un concours historique

Personne n'avait dépassé les 17,40m cette année ? Christian Taylor et Will Claye ont remédié à ça. Les deux Américains, bouillants, ont offert un grand spectacle à Prefontaine, réalisant les troisième et cinquième meilleures performances de l'histoire. Tous deux ont ainsi sauté à plus de 18 mètres, mais c'est bel et bien Christian Taylor qui est allé le plus loin en 18,11m. Will Claye a lui bloqué à 18,05m.

Baker vainqueur du 100m, Gatlin seulement 5eme

Ronnie Baker a frappé fort sur le 100m hommes. Le sprinteur américain de 23 ans l'a emporté devant son public en 9"86, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Il a assez facilement devancé le vainqueur du meeting de Shanghai, Bingtian Su (9"98), et le Britannique Chijindu Ujah (9"95). Derrière ce trio, on retrouve le Canadien Andre De Grasse (9"96), médaillé de bronze aux Jeux de Rio. Blessé en début de saison, Justin Gatlin a seulement pris la 5eme place en 9"97, juste devant son compatriote Michael Rodgers (9"98).

Farah facile sur le 5000m

Excédé la veille face aux médias par les multiples accusations de dopage dont il fait l'objet, Mo Farah a lâché toute son énergie sur la piste. Le Britannique a très facilement remporté le 5000m du meeting 13'00"70, meilleure performance mondiale de l'année. Yomif Kejelcha (2eme en 13'01"21) et Geoffrey Kamwowor (3eme en 13'01"35) n'ont jamais vraiment imaginé le reprendre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant