Athlétisme : Les Russes toujours suspendus

le
0
Athlétisme : Les Russes toujours suspendus
Athlétisme : Les Russes toujours suspendus

Déjà privés des Jeux Olympiques de Rio cet été, les athlètes russes vont-ils aussi manquer, entre autres, les championnats du monde de Londres l'été prochain ? C'est possible, car leur Fédération reste suspendue, a décidé ce jeudi la Fédération internationale d'athlétisme.

Après la révélation d'un vaste système de dopage d'Etat en Russie, l'IAAF avait suspendu la Russie en novembre 2015, puis avait prolongé cette suspension en mars et juin 2016. La Fédération russe d'athlétisme (Rusaf) « a fait des efforts depuis juin 2016 », a estimé le Norvégien Rune Andersen, président de la « task force » consacrée à la Russie, selon des propos relayés par l'AFP, mais elle doit encore donner la preuve que les contrôles antidopage sont effectués de manière « autonome », « sans interférence extérieure ». Elle reste donc suspendue jusqu'à nouvel ordre.

Un deuxième volet du rapport McLaren bientôt dévoilé

Un deuxième volet du rapport McLaren, du nom du juriste qui avait enquêté sur ce dopage d'Etat, sera dévoilé la semaine prochaine. La task force de l'IAAF se rendra ensuite en Russie en janvier pour étudier les réponses au rapport, puis elle transmettra ses conclusions le mois suivant au Conseil d'IAAF. Qui étudiera ensuite si la suspension doit être levée ou non. Le 22 novembre dernier, Vladimir Poutine avait tenté de prouver que son pays faisait des progrès en matière de lutte anti-dopage, en promulguant une loi sanctionnant de peines de prison les entraîneurs et médecins qui auraient poussé des sportifs à se doper. Cela n'a visiblement pas suffi à convaincre l'IAAF.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant